Myriam Demierre

Après une première formation d'agent de voyages, un passage dans l'enseignement professionnel et une pause pour élever ses enfants, Myriam se consacre maintenant à l’écriture et au théâtre.

Elle tient l’un des rares rôles parlés de la Fête des Vignerons de 1999, et joue à nouveau sous la direction de François Rochaix en 2004, dans Les Mystères à la Cathédrale de Lausanne. Elle reprendra ensuite son rôle dans Le Jeu d'Eve en 2011, sous la direction de Darius Peyamiras, pour une tournée en plein air en Suisse Romande et s’occupera aussi de l’assistanat.

Elle se frottera également à la radio sur Radio Arlevin en 1999, et sur Fréquence Banane en 2003. Elle tourne dans plusieurs courts-métrages. Elle accompagnera le réalisateur Sébastien Cornioley au Festival de Cannes 2010 et produira avec lui le clip Happy, we are from Vevey en 2014.

Dès 2006, elle met régulièrement en scène des enfants et adolescents, notamment dans des classes, pour la troupe du P’tit Trac à Semsales, dans un atelier-théâtre qu’elle anime au théâtre des Trois-Quarts à Vevey et pour le spectacle du 100ème anniversaire du Conservatoire de Vevey.

Elle écrit deux seule en scène, mis en scène par Laurent Gachoud, qui incitent à l’introspection. L’Ecole des Mères, créé en 2009, a tourné pendant quatre ans dans toute la Suisse Romande et a été programmé au Festival Morges-sous-rire 2010, au Festival du Rire de Bierges 2011 (Belgique) et au off d’Avignon 2013. Ô temps pour moi !, créé en 2013, évoque la crise de la quarantaine.

En 2015, elle s'occupe de la gestion et de la formation des figurants pour le spectacle Fabrikk de Karl's Kühne Gassenschau. Elle assurera également le remplacement d'un petit rôle du spectacle.

En 2016 elle obtient le CAS en dramaturgie et performance du texte avec la note maximale de 6 pour son travail de mémoire : Adaptation et mise en scène du Petit Prince. Dans sa version du Petit Prince, Martin, un enfant issu de ses cours de théâtre, donne la réplique à quatre comédiens professionnels.

Dès fin 2016, elle se lance dans un projet de théâtre documentaire, Les chutes d'Alep, traitant de l'histoire d'Alep durant la guerre et, dès avril 2017, elle part deux fois par an au Liban et en Syrie pour préparer ce spectacle. Elle est lauréate de la Bourse de compagnonnage théâtral 2019-2021 de l'Etat de Vaud et de la ville de Lausanne pour mener ce projet à bien.

image
image
image
WebForge